Catégorie : La ville qui marche

Une armée de bâtisseurs

J’ignore mon nom, J’ignore mon âge, J’ignore qui je suis, Je suis la, en ce lieu et en cet instant, Je ne sais pas vraiment, Je pense que j’existe, quelque part dans ce monde, Mais au fond, si je n’existe pas, tout ça est-ce important? La vie est une étrange chose, on a peur, on…




EMERSION

  Je souhaiterai vous raconter une dernière histoire, je voulais la partager avant de m’en aller. Est-ce une mort naturelle où chacun de mes atomes participeras à la création de nouvelles formes de vies, une fin définitive, ou le départ vers un nouveau monde, je l’ignore. Vous m’avez appris à quel point les adieux pouvaient…




Nomade land – Chapitre 0 : “Résumé technique”

Voila une bonne semaine que je réfléchis sur le chapitre 4 (gratter le ciel et la terre) et j’ai constaté l’ampleur du boulot à mettre en place, j’ai donc décidé d’écrire un résumé de l’ensemble des initiatives que comportera la ville qui marche. Un premier chapitre pour décrire les idées qui régissent le système.  …




Nomade land – Chapitre 3 : Les fruits de la connaissance

24 Juin 2061 : Les fruits de la connaissance Hier, j’ai parlé de la statue géante de mamy, cette « ode à la magie de la nature ». C’était une étape importante de la jeunesse de Papy, une phase d’intense créativité inspiré par la fusion de la liberté et de l’amour. Un soir, il m’a…




Nomade land – Chapitre 2 : Alizée, un vent de liberté

23 Juin 2061 : Un vent de liberté Aujourd’hui, je suis allé faire un tour en centre-ville, je m’intéresse à la gestion de la ville. Nous avons une IA pour nous aider à coordonner nos efforts. GAIA était un projet commun, elle a grandis au milieu de la ville, conçus pour apprendre des habitants comme…




Nomade land – La ville qui marche : Chapitre 1

21 juin 2061, Je m’appelle George Legaucher, petit fils du fondateur des citadins migrateurs. Nous sommes les enfants de la « ville qui marche », un nouveau mode de société axé sur l’accès aux ressources via le voyage plutôt que le transport. La ville qui marche n’est pas un mode de vie, c’est une expérience…