La conféence du siècle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J’écris très peu de rêve en ce moment mais cette nuit, il s’est passé un truc. C’était un endroit que je voulais absolument voir, mais on m’a enlevé avec trois autre personnes pour y assister (ou nous empêcher d’y assister?). C’était une grosse conférence, surement la plus importante du siècle, ou au moins de cette décennie, qui rassemblait des experts du monde entier et des personnalités internationales. Ce rêve est surement du au fait que j’ai réellement assisté à une telle conférence la semaine dernière (sauf que j’y assistai en tant que bénévole). Je me suis réveillé dan la cale du bateau avec les autres. Ne sachant pas où j’étais, j’ai rapidement analysé la situation et trouvé la faille pour m’échapper. Je me rappelle que mes voisins m’ont dissuadé de le faire sans parvenir à m’empêcher de découvrir que nous étions sur un immense paquebot. Le fameux bateau de la conférence. Elle était tellement importante que par mesure de sécurité, on l’avait installé sur une zone neutre et isolée du reste du monde.

Je cherche un moyen d’entrer mais le seul accès semble être les cabines au sommet. ils sont à une cinquantaine de mètres, je vais devoir escalader. Ce qui est étrange, c’est que la paroi est presque entièrement lisse, un amas de tôle excellement agencé pour laisser le vent le parcourir. Prêt  à tout, je me lance à l’ascension, à un moment, je me demande comment je fais pour tenir contre la paroi, est-ce le vent qui maintient en hauteur? C’est à ce moment que je prend conscience que c’est un rêve, sans pouvoir changer l’intrigue de cette histoire. J’arrive dans une chambre, une pièce qui se change vite en prison. Il n’y a aucune issus, hormis la fenêtre d’où je débarque. Je teste plusieurs minutes toutes les surfaces, je regarde sous le mobilier, dans les recoins, rien à faire, je suis obligé de passé par l’extérieur pour rejoindre une autre pièce.

J’ai finalement trouver un chemin menant aux différentes assemblées, je n’entends pas vraiment les discours, je vois juste la foule et le chemin devant moi, je cherche une conférence en particulier mais rien à faire, les pièces et les escaliers se succèdent, ce bateau est un vrai labyrinthe (dont le chemin n’a d’ailleurs plus rien à voir avec l’espace réel du bateau), je perds rapidement mes repères, je me pose dans un endroit, pour regarder des documents, je récupère des vêtement, sans avoir le temps de me changer. Je continue ma recherche, soudain, un intervenant m’interpelle dans la salle, il me fait remarque que ma tenue est inapproprié sur le ton de la moquerie. Dans la salle quelqu’un  ris, je me demandais si j’avais mis ensemble des chaussettes montante avec des tongs mais lorsque je vois mes pieds, je vois seulement des chaussettes bleus dans mes chaussures sous mon pantalon de marche, un truc adapté pour le climat a l’extérieur du bateau. J’aurai surement du me changer avant, me rappelant que j’étais dans une conférence mondiale, un intervenant qui s’intéressait autant à l’apparence physique n’avait aucun intérêt, je continue à me perdre plus profondément dans le labyrinthe. Je me réveil avant d’avoir trouvé ce que je cherchai.

En tout cas, la conférence la semaine dernière était à l’opposé, tout s’est bien déroulé, j’ai appris pas mal de choses et rencontré de nombreuses personnes intéressantes. On parle beaucoup de l’interprétation des rêves mais quand je raconte les miens, je n’y vois pas vraiment de sens si ce n’est des traces d’émotions exprimés lors de films vu la veille, rien de très pertinent. Je vois juste une raison de me remettre à la lecture avant de fermer les yeux. Mon sommeil semble également moins réparateur qu’avant, je me demande si ce n’est pas un dérèglement dans les hormones du sommeil?

Martine Calvayrac - Paquebot le Normandie


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •