Course à l’armement

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous ce que j’ai toujours voulus c’est la Sérenité,

Chaque jour je cours après elle, mystérieuse créature,  parfois je l’attends.

Pouvoir être tranquille, ne plus être obligé de penser à rien, pouvoir penser à tous n’importe quand.

Qu’ils veulent devenir des dieux ou juste être à deux, peu m’importe ce qu’ils font de leur temps.
On vit tous au milieu des autres, il y a de tas de façon de trouver la tranquilité,

On peut dialoguer, c’est long et hasardeux mais les mots sont illimités.

On peut fuir, le plus loin possible, mais depuis qu’on sait que la terre est ronde,

On finit toujours pas être rattraper. Un guerrier, un étranger ou le marché,

On peut mettre fin à cette vie, encore plus hasardeux, la laisser fondre
Qui en connaît le prix? Est-ce que ça vaut le coup de jeter les dés.

Alors il nous reste à dominer les autres, dépasser les tabous.

“Si tu veux la paix, prépares la guerre.” dirait le vieux sage, ou le jeune fou.

On créer des outils pour se massacrer, par dizaines ou par milliers.

On fabrique des outils de mort, sans avoir à forger la confiance
On investit tous dans cette course à l’armement, pas de place à la chance.
Chacun s’imagine qu’en ayant les meilleurs défenses, on éloignera les autres.
Si nous savions à quel point nous sous-estimions l’intelligence,

Fabriquer une arme, et votre ancien ami aura sa vengeance.

Une idée voyagera plus loin, plus vite que n’importe quel astronaute,

Elle ne dépend ni de temps, ni de l’espace, elle franchit toutes les côtes.
Nous imaginons nous réfugier ailleurs, quelques part entre la vie et la mort,
Monde de rêve brisé par la réalité, elle finit toujours par nous rattraper,

Inspiration ou observation, Qui sait qui aura tort,
Bâtissons-nous l’avenir ou courrons-nous après le passé…

siddartha


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •