Responsable d’un grand pouvoir

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

“De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités.”

J’entends de plus en plus souvent cette phrase aujourd’hui, elle résonne comme un cri du coeur. Pourtant si il y a une chose que j’ai appris au court de ces dernières années, c’est justement que plus on est bon dans son domaine, plus on devra travailler. Cela ne signifie pas qu’on sera plus heureux, bien au contraire, on aura de moins en moins le temps de vivre. Est-ce qu’être responsable est une si bonne chose?

A vrai dire, la seule responsabilité qu’implique un grand pouvoir, c’est de ne pas s’en servir contre les autres. Ce que l’on décide d’en faire après c’est notre choix et uniquement notre choix. Si les gens comptent sur nous tous le temps pour résoudre les problèmes, cela créer une dépendance, une perte d’autonomie. Nous ne pouvons être partout et tous le temps à la fois, la répartition des taches est une logique gravé dans le marbre.
Pour améliorer la communauté, il faut que chacun puisse aider les autres, voir les remplacer lors d’urgence, et parfois les défendre, être responsable, c’est un fardeau à porter en commun. Enseigner à affronter un adversaire et à la respecter, pouvoir engager un dialogue avant un conflit, instaurer la confiance et la création d’une solution, c’est le premier pas vers la civilisation. Nous n’avons pas besoin que tous le monde soit actif, juste qu’ils travaillent à leur rythme, sans entraver l’activité des autres. Au final chacun apportera sa pierre à l’édifice, matérielle ou spirituelle, créant une harmonie naturelle. Etre responsable, c’est simplement respecter les autres. Inutile de leur tendre la carotte ou le baton.

Des individus fort forment une communauté forte.

Watchmaker house - arsenixc (deviantart)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •